Projets

Réalisations

En termes de formation :

  • Intégration effective de l’approche écosanté dans les universités et institutions supérieures de formation dans une dizaine de programmes de formation en master
  • Contribution à l’intégration du module écosanté dans les cours de santé publique en médecine générale en Afrique de l’Ouest (curriculum harmonisé de l’OOAS)
  • Formation d’une trentaine de formateurs anglophones et francophones responsables de dispenser un module écosanté aux étudiants de médecine générale dans l’Espace CEDEAO
  • Formation en écosanté à distance et en présentiel de jeunes chercheurs, enseignants, professionnels, membres d’ONG, chargés de projets, responsables d’institution, etc.
  • Organisation de la première rencontre africaine des chercheurs et acteurs de l’approche écosanté qui a mobilisé plus 150 personnes venues de tous les continents

Student grants for research projects (themes of 2008 and 2009 fellows)


  • Precipitation variability and impact on the health human: the case of the slope is Bambouto, West-Cameroon (Boris Merlain DJOUSSE KANOUO)
  • Ecosystems approach in the assessment of local community action of malaria control and the development of strategies and tools for adaptation to climate change in Benin (Bertrand Joël FOE ELOUNDOU)
  • Unsafe water and increase in diarrhea diseases on the population of ikare – akoko, southwestern, Nigeria (Amidu Owolabi AYENI)
  • Use of the pesticide endosulfan in market gardening: risk of contamination from open wells and vegetable case of activities site of tanghin, Burkina-faso (ele Martial OYONO)
  • Impact of household waste on the aquatic ecosystem and human health of the Lagoon of GANVIÉ, Benin (Anselme Winceslas YEBOU)

Projet : renforcement de l’institutionnalisation de l’approche écosanté en Afrique de l’Ouest et du Centre (2011-2014)

Contexte :
La Communauté de Pratique en écosanté en Afrique de l'Ouest et du Centre (COPES-AOC) a bénéficié d’un projet du CRDI pour l’institutionnalisation de l’écosanté dans la région (2007-2010). Le projet Institutionnalisation de l’approche écosanté a réussi à mener des activités de formation, de recherche et d’intégration de l’approche dans des institutions universitaires d’Afrique de l’Ouest et du Centre. Il a permis de développer un curriculum de formation en approche écosanté et de l’intégrer dans un certain nombre de programmes existants dans 7 universités et instituts ainsi que dans 9 programmes de formation en master (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Cameroun) Malgré d’importants acquis, le niveau d’appropriation de l’institutionnalisation de l’écosanté dans les universités et instituts reste faible. C’est ce qui justifie l’initiation du présent projet.

Objectif du projet :
L’objectif général du présent projet vise donc à renforcer le processus d’institutionnalisation de l’approche écosanté dans les institutions de formation :

  • Renforcer le curriculum existant de formation en approcheécosanté
  • Contribuer au développement des capacités afin d’intégrer l’approche écosanté dans les institutions de formation et de recherche en Afrique de l’Ouest et du Centre
  • Contribuer à la mise en place d’une école doctorale interuniversitaire de santé publique avec une option environnement et santé
  • Contribuer au renforcement organisationnel de la COPES-AOC